Appelez-nous au : +33 (0)9 81 42 91 61

Panier  

Aucun produit

0,00 € Livraison
0,00 € Total

Panier Commander

Nouveautés

Toutes les nouveautés

Histoire de turbos

Le concept de suralimentation date de la fin de XIXe siècle, quand en 1885 Gottlieb Daimler a patenté la technique utilisant des pompes qui injectent l'air dans un moteur à combustion interne. Le turbocompresseur en tant que tel a été inventé par un ingénieur suisse Alfred Buchi, qui était à l'époque le chef de département de recherche chez un fabricant de moteurs Sulzer. C'est encore en 1905 qu'il a reçu son premier brevet pour un compresseur qui devait pomper l'air dans le moteur pour augmenter son efficacité, mais ça lui a pris encore presque 20 ans pour pouvoir appliquer cette idée: c'est seulement après 1922 que son turbocompresseur a pu être utilisé avec des moteurs diesel dans le transport routier. 

Pendant ce temps, un ingénieur français Auguste Rateau qui travaillait chez Renault a réussi à intégrer des turbocompresseurs dans certains moteurs. Puis, en 1918, un ingénieur de General Electric Sanford Alexander Moss a pu attacher un turbocompresseur à un moteur d'avion V12 Liberty. 

La technologie de turbo a été considérablement améliorée durant la Seconde Guerre Mondiale, suite aux développements technologiques de turbines à gaz: il est devenu possible d'utiliser des turbos plus petits avec des moteurs également plus petits, mais aussi plus rapides. C'est à partir de cette période que l'on a commencé à utiliser des turbocompresseurs en série dans des moteurs d'avions, de bateaux et de locomotives.

En 1951 MAN a crée le premier camion turbo-diesel MK26, qui tout de même n'a jamais été produit en série. Les deux premières séries de camions turbo-diesel lancées en 1954, c'étaient MAN 750TL1 et Volvo Titan Turbo. Le développement technologique a été fortement influencé par le développement routier aux Etats-Unis, ce qui a rendu des camions turbo-diesel encore plus profitables. Dans les années 1960 Cummins, Detroit, ou encore CAT produisaient tous des moteurs avec des turbocompresseurs. En Europe, Scania et Volvo sont devenus des leaders du marché. Puis, après la crise pétrolière de 1973 la technologie turbo, sûrement plus économe que des moteurs traditionnelles, a connu une vraie victoire dans le secteurs de camions.

C'est encore dans les années 1960 que des ingénieurs ont commencé à experimenter avec des moteurs turbo pour des petites voitures. En 1963 la Rover Company a construit un moteur turbo-diesel de 2.5 litres, mais elle a décidé de ne pas le produire en série. La première voiture légère turbo-diesel produite en série, c'était la Mercedes-Benz 300SD, sortie en 1978, qui utilisait des turbos américains Garrett. La première voiture turbo française a été construite par Peugeot (modèle 604, sorti en 1979). Un avantage comparatif donné par le système de taxation aux moteurs turbo-diesel a fait de la France un des leaders mondiaux de cette technologie depuis les années 1980.

A nos jours, des turbocompresseurs sont largement utilisés dans l'industrie automobile, pour des voitures aussi bien que des camionnettes commerciales, puisqu'ils permettent de réduire la consommation de combustible, de réduire des émissions polluantes et d'augmenter la puissance de moteur.